S'identifier - Contact

Fiche biographique

Par J-Genereux • L'AUTEUR • Lundi 27/09/2010 • 0 commentaires • Version imprimable

Jacques Généreux, professeur à Sciences po., auteur de 21 ouvrages.
Directeur de collections aux éditions du Seuil.
Secrétaire national à l'économie au Parti de Gauche



1956.
Naissance à Saint-Brieuc (Côtes d'Armor).

1956-1974. Enfance entre les Côtes d'Armor (famille maternelle) et la Côte d'Azur (famille paternelle)

1977. Diplômé de Sciences Po.

1980. Doctorat d’économie.Première adhésion au Parti socialiste.

1981-1983. Service national en coopération au Collège Dominique Savio de Douala (Cameroun).

1983. Premiers enseignements à Sciences Po.

1988-1990. Crée et dirige Hachette-Supérieur.

1990-1991. Économie politique, 3 vol., Hachette.

1991. Rejoint les Éditions du Seuil (directeur de collections, éditeur membre du comité-essais).

1995. Droite, Gauche, Droite. Plon, mars.

1997. Une raison d’espérer. L’horreur n’est pas économique, elle est politique. Plon, octobre (nvelle éd. en poche, Pocket, 2000).

1998. Crée l’émission économique hebdomadaire de France Culture L’économie en question, avec D. Rousset (en février). Premier article dans le mensuel Alternatives économiques.

2000. Se rapproche d’Henri Emmanuelli et collabore au Club de ce dernier, "Démocratie-égalité".

2001. Lancement du Manifeste pour l’économie humaine. Les vraies lois de l’économie, vol. 1, Seuil, octobre.

2002. Les vraies lois de l’économie, vol. 2, Seuil, octobre.Participe à la création du courant "Nouveau-monde" au Parti socialiste (Discours d’Argeles, octobre 2002). Congédié par France Culture en juin 2002.

2003. Quel Renouveau socialiste ? Textuel, mars. Chroniques d'un autre monde, Seuil, octobre. Co-rédacteur de la Contribution du courant "Nouveau Monde" au Congrès de Dijon.
Entre au Conseil national du Parti socialiste.

2004. Revient régulièrement à l’antenne sur France Culture dans Le rendez-vous des politiques. Cinquantième article dans le mensuel Alternatives économiques. Candidat socialiste aux élections européennes.

2005. S’engage pour le "non" à la Constitution européenne, malgré la position officielle du Parti socialiste en faveur du "oui". Manuel critique du parfait Européen. Les bonnes raisons de dire "non" à la Constitution, Seuil, mars 2005. Après la victoire du "non" le 29 mai 2005, publie "Sens et conséquences du non français", Seuil, en juin 2005.

2006. Soutient la fusion du courant Nouveau monde et du courant NPS, et reste à la direction nationale du nouveau NPS ainsi créé à la fin de l'été. Soutient la synthèse au Congrès du PS au Mans.
Fait campagne pour l'investiture de Laurent Fabius au PS, pour l'élection présidentielle. Achève le livre auquel il travaille depuis huit ans : La Dissociété, Seuil, paru le 5 octobre.

2007.  Pourquoi la droite est dangereuse (Seuil, février)

2008. Nouvelles éditions en poche de La Dissociété (Points-essais, février) et Les Vraies lois de l'économie (Points-économie, mai). Au congrès de Reims (novembre), soutient la motion "Un Monde d'avance" (Emmanuelli -Hamon) et la candidature de Benoit Hamon au poste de 1er secrétaire du PS. Après la défaite de son courant, quitte le PS le 24 novembre et rejoint Jean-Luc Mélenchon et Marc Dolez pour fonder le "Parti de Gauche" (PG).

2009. Elu au Bureau national et au secrétariat national du Parti de Gauche, en charge de l'économie.
         Le Socialisme néomoderne, ou l'avenir de la liberté. (Seuil, mars)
Elections européennes. Tête de liste du Front de gauche pour changer d'Europe dans la circonscription de l'Ouest

2010. La Grande Régression (Seuil, octobre)

Dernière édition

A paraître 15 octobre

SEUIL-279pages-18 euros

Jacques Généreux